Départ du chat

Le premier qui part c'est notre chipie nationale.

Un peu galère quand même le départ.

C'est un jour de canicule, 40 degrés à l'ombre, autant dire que la vieille n'est déjà pas très en forme.

On s’aperçoit qu'on a oublié chez beau papa et belle maman la porte de la cage... Et une cage sans porte ça ne sert pas a grand chose.

On ne se laisse pas abattre et ni une ni deux quelques bouts de scotch feront l'affaire.

Le fauve ayant tout de même quelques ressources, une fois dans la voiture a quelques kilomètres de la maison il coupe le scotch avec les dents qui lui reste et se délivre aussitôt. Tout le monde a fermé les fenêtres de la clio (non climatisée évidemment) en catastrophe et nous avons fini notre parcours dans une chaleur étouffante avec les poils de chat venant se coller partout ou ils pouvaient.

Une fois chez les amis, Légo (souvenez vous, le chat de Malua, Noah et Henri) est venu accueillir sa compatriote, qui sous l'effet de l'émotion et de la chaleur sans doute, n'a pas tardé a lui faire savoir qu'elle n'était pas fille facile.

Depuis nous sommes partis et avons laissé Malua géré la psychologie féline: on enferme ce chat, puis l'autre, puis ils se sentent sous la porte etc etc..

Chipie est donc en période d'essai, et devra faire quelques efforts pour s'intégrer à sa nouvelle famille.

A suivre...

Départ du chat
Départ du chat
Retour à l'accueil